Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

L'émergence de l'espoir

 

Objectif : Nourrir tes réflexions philosophiques sur l'espoir avec l’aide de ta famille durant le repas du midi !

Durée : 30 à 75 minutes

Matériel

  • Feuilles de papier et stylo

  • Crayons de couleur et crayons feutres

  • Ta famille

Instructions

Il est le temps de manger ! Rassemble ta famille autour de la table pour un succulent dialogue sur l'espoir. Explorez les questions suivantes, en vous appuyant sur les pistes de pensée au besoin. Ensemble, pensez à des raisons pour expliquer vos points de vue et essayez de construire une réponse en ralliant vos idées. Mais ne vous inquiétez pas si l'envie de continuer à parler ne s'apaise pas... les pique-niques philosophiques sont bel et bien des quêtes sans faim !

...

  • Question 1 : L'espoir est-il une expérience positive ?

    • Pistes de pensée : Avant de vous plonger dans l'expérience de l'espoir, découvrez ce que le concept de l'espoir signifie pour toi et ta famille. S'agit-il plutôt d'un sentiment ou d'une attitude, ou peut-être de quelque chose entre les deux ? Y a-t-il plus d'un type d'espoir ? Si oui, comment pouvons-nous classer les différents types d'espoir pour savoir si ceux-ci sont positifs ? Repensez aux dernières fois où vous vous êtes senti.e.s plein.e.s d'espoir et comparez vos expériences. Est-ce que vous vous sentiez bien ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Comment le fait de vivre l'espoir vous a-t-il affecté sur le moment et par la suite ? Réfléchissez ensemble aux types de situations qui conduisent à des expériences d'espoir : se sent-on plein.e d'espoir lorsque les choses vont bien... ou face aux difficultés et à la souffrance ? Relis maintenant la définition que tu avais écrite dans ton Étirement des idées et partage-la avec ta famille : cette définition a-t-elle — espérons-le ! — besoin d'être mise à jour ?

  • Question 2 : Y a-t-il une différence entre l'espoir et l'attente ?

    • Pistes de penséeEn famille, amusez-vous avec cette question en dressant des listes spontanées : commencez par noter un tas d'exemples du concept de l’espoir, puis faites de même pour le concept de l’attente — dans le sens de « s’attendre à quelque chose », « avoir des attentes élevées ». Comparez vos résultats et essayez de déterminer s'il y a des similitudes et des différences entre les exemples. Est-il possible d'avoir de l'espoir sans avoir d'attentes ? Hmm... peut-être que cela dépend de la quantité et de l'intensité de nos attentes. L'espoir peut-il nous amener à nous sentir déçu.e.s, voire découragé.e.s ? Le dramaturge Jean Kerr a écrit que « l'espoir est le sentiment que le sentiment que vous avez n'est pas permanent ». Êtes-vous d'accord avec cette affirmation ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Réfléchissez ensemble à ce que l'espoir nous permet de faire... et aussi à ce qu'il pourrait nous empêcher de faire. Vous pourrez alors vous demander : si vous ne pouviez garder qu'un seul concept — l'espoir ou l'attente — lequel voudriez-vous préserver et pourquoi ?

  • Question 3 : Devrions-nous essayer de garder espoir ?

    • Pistes de pensée : Avec ta famille, demandez-vous si vous pensez que nous nous en sortons mieux quand nous avons de l'espoir. Pensez-vous que l'espoir est une sorte de vertu — une qualité que nous devrions essayer de développer en nous pour être de bonnes personnes ? Si oui, qu'est-ce qui nous aide à devenir plein d'espoir ? Par exemple, devons-nous être optimistes pour avoir de l'espoir ? Devons-nous croire en quelque chose pour ressentir de l'espoir ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Essayez de décider ensemble si nous avons besoin d'espoir dans notre vie. Peut-être devrions-nous espérer — ou ne pas espérer ! — que certaines choses se produisent, comme par exemple que certaines de nos aspirations se réalisent ? Hmm... peut-être que cela dépend de ce qu’on pense être le contraire de l'espoir. Pensez à qui serait l'ennemi mortel de l'espoir, et demandez-vous si celui-ci devrait également jouer un rôle important dans nos vies. Enfin, essayez de terminer la phrase : Si l'espoir n'existait pas, alors _________.

    ...

Bonus : Dans la Grèce antique, l'espoir n'était pas le concept le plus apprécié. En effet, certains penseurs considéraient que c’était une attitude qui ne pouvait que nous embrouiller et nous induire en erreur, car elle repose sur un manque de connaissances et sur le fait d'être facilement influençable. Selon ce point de vue, l'espoir nous amène à nous bercer d’illusions, ou à croire ce que nous avons envie de croire au lieu de croire ce qui est basé sur des preuves réelles ou sur une bonne réflexion. Cela revient à considérer que quelque chose est vrai simplement parce qu’on espère que ça le soit, sans avoir besoin d’aucune preuve. Nous avons là affaire à un « sophisme », c’est-à-dire un raisonnement qui contient des erreurs de réflexion. Une personne peut par exemple acheter un billet de loterie chaque matin, convaincue qu’elle gagnera enfin ce jour là... même si les chances sont clairement contre elle. Ou encore, un.e étudiant.e peut croire qu'il.elle réussira son examen d'histoire... même s'il.elle n'a pas étudié et ne connaît rien au sujet ! Pensez à votre propre vie : vous êtes-vous déjà bercé d’illusions ou connaissez-vous quelqu'un pour qui c’est le cas ? Cela vous a-t-il donné de faux espoirs... ou bien, est-ce que cela vous a aidé à vous sentir plus optimiste et satisfait.e ? L'espoir peut-il être une mauvaise chose ? Y a-t-il des moments où nous devrions simplement abandonner ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

 

Trucs pour tout-petitsNous les humains n’avons pas toujours les idées claires en ce qui concerne l’espoir ! Certain.e.s d'entre nous le considèrent comme un sentiment agréable, d'autres comme un outil pour être heureux.se, et quelque personnes pensent même qu'il pourrait être blessant si nous l'utilisons de la mauvaise manière. Mais qu'en serait-il si l'espoir était quelque chose que nous pouvions donner à quelqu'un d'autre, comme un cadeau ? Imagine le cadeau de l'espoir ! À quoi ressemble ce cadeau ? Comment est-il emballé ? Dessine tes idées et, si tu te sens inspiré.e, tu peux même créer ou construire ton cadeau de l'espoir. Pense ensuite à des personnes ou à des groupes qui pourraient vraiment bénéficier de ton cadeau de l'espoir. Pourquoi en ont-ils.elles besoin ? Comment cela pourrait-il les aider ? Est-ce suffisant pour résoudre le problème auquel ils.elles sont confronté.e.s ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Adaptation pour ados : Alors que vous préparez le repas ou que vous digérez votre festin de mets délicats et d’idées savoureuses, écoutez l’émission de la baladodiffusion Les jeunes sages portant sur la nature. En vous inspirant des réflexions des jeunes philosophes, tentez de répondre aux questions suivantes : l'espoir peut-il nous aider à mieux prendre soin de la nature ? Sommes-nous responsables de la durabilité écologique ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Êtes-vous en accord ou en désaccord avec les réponses données par les participant.e.s ? Essayez de penser à des pistes de réflexion qui n'ont pas été abordées. Quels autres angles du concept de la nature méritent d'être explorés ? Vous pourriez peut-être vous interroger sur le lien entre l’espoir et la responsabilité envers la nature. Le fait d'assumer la responsabilité de la santé de la planète peut-il nous donner de l'espoir ? Pourquoi ou pourquoi pas ? 

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !