Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Rechercher

L'équipe

Direction

Frédéric Bouchard, Doyen, Faculté des arts et des sciences et professeur titulaire, Département de philosophie

Frédéric Bouchard (Ph.D. 2004, Duke University) est professeur titulaire au département de philosophie de l’Université de Montréal. Depuis le 1er juin 2017, il est le doyen de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal (site de M. Bouchard).

Philosophe des sciences et de la biologie, ses recherches portent sur les fondements théoriques de la biologie évolutionnaire et de l’écologie ainsi que sur les rapports entre science et société. Il s’intéresse à l’apport de la philosophie à la recherche scientifique et à notre compréhension de la nature, à la façon dont les avancées de la science peuvent contribuer à nos réflexions philosophiques classiques. Ses travaux récents portent sur les fondements de la théorie de l’évolution, en particulier sur comment les biologistes définissent et mesurent la fitness et sur la manière de concevoir ce qu’est un écosystème et la biodiversité en écologie. Il examine aussi diverses questions d’épistémologie des sciences tels le rôle de l’expertise scientifique dans le débat démocratique et les décisions publiques, et aussi la question ontologique de l’individualité biologique. Il a co-fondé le Consortium d’histoire et philosophie de la biologie (www.chpb.info) qui permet aux étudiants et professeurs des cinq universités partenaires (Université de Paris I, University of Cambridge, Duke University, University of Toronto, Université de Montréal) d’échanger annuellement sur des questions d’épistémologie des sciences du vivant.

On peut lire ses réflexions dans, notamment, Philosophy of Science, Biology and Philosophy, British Journal for the Philosophy of Science, Biological Theory, Microbiome, PNAS, ainsi que dans la Stanford Encyclopedia of Philosophy. Frédéric Bouchard et Philippe Huneman (CRNS-Paris I) From Groups to Individuals: Evolution and Emerging Individuality, MIT Press, 288p, 2013. Julien Prud’homme, Pierre Doray, Frédéric Bouchard (Eds), Science, technologies et sociétés de A à Z, Presses de l’Université de Montréal, 249 pages, 2015.

 

 

Coordination scientifique

Natalie M. Fletcher, PhD, Coordonnatrice scientifique de l'IPCJ et chargée de cours, Département de philosophie

Natalie M. Fletcher est docteure en philosophie et pédagogie, et travaille comme praticienne et théoricienne en philosophie pour enfants dans les contextes scolaires et parascolaires. Elle détient une maîtrise et un baccalauréat en philosophie. Sa recherche actuelle porte sur les dimensions éthiques et politiques des pratiques philosophiques avec les jeunes.

Elle a enseigné en philosophie pour enfants à l’Université Laval et en philosophie au Collège John Abbott. Elle est la directrice fondatrice de Brila, un organisme de bienfaisance qui – depuis plus de 10 ans – développe la pensée critique, la responsabilité sociale et l’auto-efficacité chez les jeunes du préscolaire au collégial par l’entremise de dialogues philosophiques et de projets créatifs, ou l'approche de la « philocréation ». Elle donne des formations à tous les niveaux partout à travers le monde, dont des projets avec l'Institute for the Advancement of Philosophy for Children, l’École Internationale de Genève, SAPERE et la Fondation SEVE.

Elle siège aux comités exécutifs de divers organismes internationaux de philosophie pour enfants, dont le Conseil international pour la recherche philosophique chez les enfants (ICPIC) et le Comité pour l’instruction pré-collégiale en philosophie de l'American Philosophical Association. Elle a publié plusieurs articles et chapitres dans le domaine, incluant un essai qui a remporté le prix international de recherche en philosophie pour enfants. En tant que consultante créative, elle a travaillé comme chercheure et conceptrice d’initiatives qui chérissent le développement des jeunes, la préservation de l’environnement et la justice sociale, y compris des projets avec les Nations-Unies, la Gendarmerie royale du Canada et Santé Canada.

Natalie regarde les petits philosophes à qui elle s’adresse non pas comme des adultes en devenir, mais comme des agents de changements à part entière.