Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

Le mobile de l'espoir (Partie 2)

 

Te voici arrivé.e à la deuxième partie de ton projet de création ! Si tu as déjà fini la première partie — la Conception créative —, tu peux continuer ta quête avec cette activité. Mais si tu n'as pas encore fini la première partie, alors commence par celle-là, puis tu pourras revenir ici.

...

Objectif Réaliser la création d’un mobile constitué de messages d’espoir !

Durée : 60 à 90 minutes

Matériel

  • Feuilles de papier, cartons 
  • Crayons de couleur, crayons feutres, gomme à effacer
  • Ciseaux, colle, ruban adhésif, matériel de bricolage
  • Bâtonnets de bois
  • Ficelle

Instructions :

  1. Relis ta feuille. Prends un petit moment pour relire tes idées et revoir le brouillon de ta Conception créative. Ça te rafraîchira la mémoire et ça te donnera peut-être de nouvelles idées avant de te lancer dans la partie finale de ton projet

  2. Crée le mobile de l’espoir. Nous y voilà ! Il est temps pour toi de créer pour de bon le mobile de l’espoir que tu as imaginé ! Dans un premier temps, dessine, découpe et assemble les éléments qui accompagneront les messages d’espoir que tu as récoltés. Puis, attache tous ces éléments à des ficelles, que tu fixeras ensuite à des bâtonnets de bois. Finalement, attache les bâtonnets ensemble pour former une croix, ou encore, utilise des ficelles pour créer différents niveaux.

    • Inspiration Si tu as besoin d’inspiration, tu peux chercher sur internet des images de mobiles. Ceux du sculpteur Alexander Calder, par exemple ! Eh oui, construire un mobile, c’est tout un art ! Tu verras qu’il existe des tonnes de façons de les assembler.
    • VariationSi tu n’as pas sous la main tout le matériel nécessaire pour construire un mobile, tu peux aussi créer un magnifique collage avec tous les éléments que tu as rassemblés.

  3. Réfléchis à ton expérience de création. Enfin, après avoir vécu cette expérience créative, tu peux te demander : comment ça s'est passé ? As-tu réalisé la vision que tu avais au début ?

    • Conception : Ta création représente-t-elle ta définition du concept de l’inquiétude ? Comment tes choix créatifs reflètent-ils tes perspectives sur le concept ?
    • Application Quelles leçons peuvent être tirées de ton interprétation ? Doit-on maintenir un équilibre entre l’espoir et la réalité ? Peut-on tout espérer ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    • Alternative Qu’aurais-tu pu changer ? Est-ce qu’il y a des nuances que tu n’as pas incluses ? L’espoir apporte-t-il toujours de la légèreté à la vie ? L’espoir peut-il être lourd à porter ? Pourquoi ou pourquoi pas ? 

    Tu peux noter tes réflexions au verso de ta feuille de conception pour préserver l'évolution de tes pensées.

...

Bonus : As-tu déjà entendu l’expression « lancer une bouteille à la mer » ? Cette expression, qui signifie « envoyer un message pour demander de l’aide », s’inspire des marins naufragés qui écrivaient un message et le glissaient dans une bouteille qu’ils jetaient à la mer dans l’espoir que quelqu’un la trouve et vienne à leur secours. Et si tu écrivais toi aussi un message dans une bouteille que tu aurais trouvée quelque part échouée sur une plage ? Imagine que c’est une personne vivant dans un pays éloigné du tien qui a écrit ses plus grands espoirs sur ce message. Écris ces espoirs sur une feuille puis, pour que ton message fasse encore plus vrai, découpe la feuille comme si c’était un vieux parchemin ayant traversé les océans pour arriver jusqu’à toi ! Enfin, roule la feuille et insère-la dans une bouteille : une petite bouteille en plastique transparente serait idéale, mais n’importe quelle bouteille pas trop lourde fera l’affaire. Tu peux maintenant l’ajouter à ton mobile ! Pose-toi les questions suivantes : les êtres humains ont-ils fondamentalement les mêmes espoirs aux quatre coins de la Terre ? Ou est-ce que nous espérons au contraire des choses radicalement différentes selon notre culture et notre environnement ? Est-ce que certains espoirs sont plus importants que d’autres ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Trucs pour tout-petitsImagine qu’une mouche vole au milieu de ton mobile. Elle zigzague entre les objets, esquive les fils, se pose sur des éléments qu’elle trouve particulièrement intéressants… Que pourrait-elle bien penser des espoirs des humains qu’elle voit là ? Quels pourraient être ses espoirs à elle ? Si tu en as envie, construis un mini-mobile de mouche ! Avec quelques petits objets ou bouts de papier, représente ce que tu penses être les espoirs de cette mouche. Enfin, réfléchis à ces quelques questions : est-il possible pour un animal non-humain d’espérer ? Si oui, penses-tu que les espoirs des humains sont différents de ceux des autres animaux ? Y a-t-il des choses que tous les êtres vivants espèrent ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
Adaption pour adosSi nous avons tou.te.s des espoirs, comment devrait-on traiter les espoirs des gens que nous aimons ? Peut-être que la meilleure attitude à avoir est de les soutenir, peu importe la probabilité que leurs espoirs se réalisent. Un parent pourrait par exemple nourrir l’espoir de son enfant de recevoir un jour le prix Nobel de chimie, même si cet espoir semble assez irréaliste. En soutenant l’espoir de cet enfant, on l’encourage à apprendre et à travailler en vue d’un objectif. Néanmoins, n’est-ce pas lui garantir une déception amère le jour où il.elle se rendra compte de la futilité de son espoir ? Devrait-on avertir un.e ami.e qui espère devenir un.e chanteur.se célèbre qu’il.elle ferait mieux de se concentrer sur autre chose vu son manque de talent musical ? Faut-il respecter à tout prix les espoirs d’autrui ? Est-ce que détruire les espoirs de quelqu’un est la pire chose qu’on puisse lui faire… ou est-ce que cela pourrait en fait lui être d’une très grande aide ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !