Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

Le déplacement de l'habitude

 

Objectif Jouer avec le concept de l’habitude en apportant un minuscule changement dans un espace !

Durée : 15 à 45 minutes

Matériel

  • Ton imagination
  • Ton espace

Instructions

Qu’on le veuille ou non, nous avons des habitudes bien ancrées : chaque jour, nous déposons nos chaussures au même endroit, nous nous installons à la même place autour de la table à manger et nous nous brossons les dents de la même manière avant d’aller nous coucher dans le même lit. Et si on changeait un brin cette routine en modifiant quelque chose dans notre environnement ?

...

  1. Choisis un espace. Dans cette activité, ta mission sera d’apporter une légère modification à un espace pour voir si cela affecte tes habitudes de vie et celles de ta famille. Pour cela, fais d’abord un tour de chez toi pour choisir un espace à modifier. N’importe quel endroit conviendra, pourvu qu’il y ait des meubles ou des objets à déplacer.

  2. Modifie l’espace. Regarde les objets qui remplissent cet espace. Pense un moment aux actions que toi et ta famille réalisez avec ces objets. Qu’est-ce que tu pourrais déplacer pour vous obliger à changer légèrement la façon dont vous réalisez ces actions ? Puis déplace quelque chose ! À toi de voir si tu préfères faire un grand changement ou une modification subtile que les membres de ta famille remarqueront à peine.

  3. Observe votre comportement. La prochaine fois que tu es dans cet espace, observe la façon dont tu agis. Si tu en as la possibilité, observe aussi comment d’autres personnes agissent, maintenant que tu as changé quelque chose à l’espace. Demande-leur : ont-ils.elles remarqué que quelque chose était différent ? Cela a-t-il changé leur façon habituelle d’agir ?
  4. Réfléchis à l’habitude. Après avoir effectué ce déplacement, réfléchis à ces quelques questions : les habitudes sont-elles nécessaires ? Faut-il changer ses habitudes de temps en temps ? Nos habitudes reflètent-elles la personne que nous sommes ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

...

Bonus : « L’art lave notre âme de la poussière du quotidien ». Une façon de comprendre cette citation de Pablo Picasso est que l’art bouscule nos habitudes de vie et de pensée. Qu’en penses-tu ? Penses-tu que l’art nous aide à prendre conscience de nos habitudes, ou même à les changer ? Est-ce que l’art doit forcément être quelque chose d’extraordinaire qui est séparé du quotidien ? Ou est-ce qu’il peut au contraire faire partie de notre vie de tous les jours ? Pour réfléchir à ces questions, crée une mini oeuvre d’art comme un dessin ou un poème que tu pourras afficher dans ta maison pour encourager les membres de ta famille à prendre conscience de leurs habitudes  — ou même à les changer !

 

Trucs pour tout-petits : Est-ce qu’on t’a déjà dit que quelque chose que tu faisais était une « mauvaise habitude » ? Par exemple, si tu laisses souvent tes vêtements par terre ou si tu manges la bouche ouverte. Mais ça peut être difficile de changer une mauvaise habitude ! Alors pour t’aider à changer une habitude que tu as envie d’améliorer, essaie de modifier quelque chose dans ton environnement. Tu pourrais par exemple mettre une chaise à côté de ton lit pour que ce soit plus facile de poser tes affaires, ou mettre un dessin d’une bouche fermée — ou même un petit miroir — sur la table à manger pour t’aider à penser à fermer la bouche en mangeant. Enfin, pose-toi ces questions : est-ce qu’on a le contrôle sur nos habitudes ? Est-ce que grandir c’est surtout changer ses habitudes ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Adaptation pour adosSelon le sociologue et philosophe Pierre Bourdieu, nous avons tou.te.s un « habitus » — c’est-à-dire une manière d'être, un ensemble d’habitudes ou de comportements qui guide nos pensées et nos actions. D’après lui, cet habitus est façonné par le groupe socio-économique dans lequel nous sommes socialisé.e : deux enfants ayant grandi dans des familles aisées et cultivées venant de deux villes différentes auront donc sûrement des façons de penser et d’agir plus proches que deux enfants ayant grandi dans la même ville mais dans des milieux socio-économiques très différents. Bien que souvent inconscient, l’habitus joue un rôle important dans les possibilités et les choix des individus, selon Bourdieu. Il  sous-tend notamment nos intérêts (par exemple : aimer lire) et nos dispositions (par exemple : avoir appris à exprimer et à défendre son opinion) : il influence donc forcément nos possibilités et nos choix de carrière, de partenaire, de lieu de vie, etc. Toutefois, Bourdieu ne pense pas que l’habitus soit gravé dans le marbre : il peut évoluer au fur et à mesure de notre vie, selon les expériences que nous vivons, et nous pouvons le transformer en réfléchissant à la façon dont notre milieu socio-économique influence notre identité. Et toi, est-ce que tu penses que ton milieu socio-économique influence tes intérêts et tes habitudes ? Est-ce que nos possibilités et nos choix sont déterminés par notre milieu socio-économique ? Peut-être que c’est en partie le cas plutôt que tout ou rien… Est-ce qu’il est important de réfléchir au groupe socio-économique dont on fait partie ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !