Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

Les intempéries de l'inquiétude

 

Cette activité est reproduite avec permission du jeu de société « Kookception : En(jeux) philo » de l'approche de la philocréation de notre partenaire communautaire Brila.

...

Objectif : Mieux comprendre le concept de l'inquiétude en l'étirant dans tous les sens grâce à des mini-missions de réflexion ludiques !

Durée : 15 à 45 minutes

Matériel

  • Feuilles de papier et stylo
  • Crayons de couleur et crayons feutres
  • Ton imagination

Instructions

  • Mission 1 : Définis le conceptImagine un extraterrestre très curieux qui veut comprendre le monde humain, mais qui n'a pas les mêmes concepts sur sa planète. Comment lui expliquerais-tu l’inquiétude en lui donnant une définition du concept et des exemples de la planète Terre ? Garde une trace de toutes tes idées car elles seront utiles pour les activités suivantes, comme la Conception créative et la Construction créative !
  • Mission 2 : Imagine le concept. Si le concept de l'inquiétude était une créature vivante, à quoi ressemblerait-elle et pourquoi ? Ferme les yeux et visualise comment elle agirait et parlerait, en pensant également à son attitude et à ses projets de vie. Imagine ensuite que l'inquiétude tienne un journal intime. À quoi pourrait ressembler l'une de ses pages ? Écris une page du journal intime de l'inquiétude en essayant d'imiter son ton et de saisir certaines de ses réflexions sur sa journée ! Sur quoi écrirait-elle et pourquoi ? Le journal l’aiderait-il à se calmer... ou ne ferait-il qu'empirer les choses ?
  • Mission 3 : Compare le concept. C'est parfois en faisant des comparaisons qu’on peut découvrir de nouvelles idées ! Dans ce jeu de métaphores farfelues, ta tâche consiste à établir un lien entre le concept et quelque chose de complètement différent : si l'inquiétude était une condition météorologique... quel genre de temps serait-elle et pourquoi ? Décris la prévision comme si tu étais un.e météorologiste à la télévision : quelle est la température, à quoi ressemble le ciel, y a-t-il des précipitations... peut-être une tempête de tension ou des gouttes de pluie affolées ? Et, surtout, comment conseilles-tu aux gens de se préparer pour cette journée en matière de vêtements, d'accessoires et de déplacements ?

...

Bonus : Tu débordes encore d'idées ? Alors imagine que l'inquiétude veuille être la mairesse de son village. Quel serait son programme, c'est-à-dire ses principales priorités en tant que dirigeante et les changements qu'elle souhaiterait apporter dans sa communauté ? Imagine maintenant que l’inquiétude se prépare pour son premier grand discours devant toute la ville ! Comment se sentirait-elle et pourquoi ? Visualise son processus de réflexion et ses émotions juste avant de monter sur scène. Tu peux même écrire une partie de son discours... et l'interpréter comme si tu étais la créature conceptuelle elle-même !

Trucs pour tout-petits : As-tu déjà entendu dire que quelqu’un était « un.e éternel.le inquiet.e » ? C'est une expression qu’on utilise pour décrire une personne qui s'inquiète tout le temps de tout ce qui se passe ! Pour t’aider dans tes missions, pourquoi ne pas commencer par faire semblant d'être un.e éternel.le inquiet.e, comme s'il s'agissait d'une étrange petite créature qui est toujours fébrile, agitée et troublée ? Pense à ce que tu fais dans une journée typique, mais décris la situation du point de vue d'un.e éternel.le inquiet.e, en t’assurant de montrer comment chaque activité te cause du stress, de l'agitation et de gros nœuds désagréables au ventre... même si ce n'est pas du tout inquiétant !
Adaptation pour ados En philosophie, l'argument de la pente glissante est une sorte d'erreur de la pensée — ou un sophisme — qui amène les gens à exagérer les effets d'une action à un point tel que le résultat final est souvent démesuré, voire absurde... et semble être une raison de s'inquiéter. Du point de vue d'un.e parent, un exemple courant que tu connais peut-être trop bien pourrait être : « Si je laisse mon adolescent.e jouer à ce jeu vidéo, il va arrêter de faire du sport, prendre du poids, perdre toute motivation, échouer à l'école, ne jamais trouver de travail et gâcher toute sa vie entière ! ». De toute évidence, entre la première étape du jeu vidéo et une vie complètement gâchée, il y a un écart considérable ! Mais parfois, quand nous nous inquiétons, nous pouvons être coupables de faire des erreurs de pensée comme celles-ci ! Peux-tu te souvenir de moments dans ton passé où une pente glissante t’a affecté.e — soit parce que tu étais trop inquiet.e, soit parce que quelqu'un d'autre l'était ? Comment cette erreur aurait-elle pu être évitée ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !