Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

L’aspirateur à inquiétude (Partie 1)

 

Objectif : Planifier la création d’un aspirateur à inquiétude !

Durée : 60 à 90 minutes

Matériel

  • Une feuille de papier ou un carton

  • Crayons, gomme à effacer

Instructions

  1. Prépare la feuille. Ta mission est de créer un aspirateur à inquiétude ! Pour t'aider à avoir plein d'idées et à les organiser, prépare ta feuille en traçant une ligne horizontale pour la séparer en deux rectangles égaux. Dans le rectangle du haut, écris « idées » et dans celui du bas, écris « brouillon ».

  2. Réfléchis à tes premières idées. En tenant compte de la définition du concept de l’inquiétude que tu as donnée pour l'activité de l'Étirement des idées, à quoi devrait ressembler un aspirateur à inquiétude ? Quelles seraient ses cibles et ses fonctions ? Note toutes tes idées dans la partie « idées » de ta feuille. Laisse libre cours à ton imagination tout en considérant les pistes de réflexion suivantes :

    • À quoi ressemblerait un aspirateur à inquiétude ? Est-il équipé d’un manche ajustable pour s’adapter à toutes sortes de situations et d’une grande embouchure pour une aspiration sans souci ? Pour un résultat sans une miette d’inquiétude, est-ce qu’un seul tuyau suffit ? Tu peux te demander si plusieurs tuyaux sont nécessaires pour aspirer différents types d’inquiétudes ou si un réacteur super puissant est utile pour dépoussiérer mêmes les inquiétudes les plus profondes.
    • Quelle serait la cible d’un aspirateur à inquiétude ? Tu peux aussi t'interroger sur ce qu’il faut aspirer : le monde extérieur, le corps ou l’esprit. Pour t’aider, demande-toi où naissent les inquiétudes et où vont-elles se loger. Viennent-elles du monde extérieur ? Sont-elles générées dans notre for intérieur ? Habitent-elles notre coeur ou nos pensées, ou encore, un recoin de la société ?
    • Comment fonctionne un aspirateur à inquiétude ? L’aspirateur à inquiétude a-t-il une grande gamme d'accessoires lui permettant d’avaler la plus coriace des boules de stress comme le plus petit des ennuis ? A-t-il différents boutons générateurs de solutions ? Considère différentes manières de faire face à l’inquiétude pour imaginer les fonctions de l’aspirateur.
  3. Dessine un croquis de tes idées. Maintenant que tu as tout un tas d'idées géniales, le moment est venu de voir à quoi elles ressemblent ! Dans la partie « brouillon » de ta feuille, fais un croquis de ton aspirateur à inquiétude. Ce n'est pas encore ta création finale, alors ces dessins n'ont pas besoin d'être trop soignés. C'est surtout pour tester tes idées et pour les changer au besoin. Tu verras que tu auras beaucoup de nouvelles idées en commençant à créer !

C'est tout pour le moment ! N'oublie pas que cette activité n'est que la première partie de ton projet créatif ! Tu peux commencer la deuxième partie — la Construction créative — directement après celle-ci ou après avoir fait le Pique-nique philosophique, mais nous te conseillons de prendre au moins une pause. Tu l'as bien mérité !

...

Bonus : Qu’est-ce qu’on fait avec les inquiétudes une fois qu’elles sont ramassées ? Pour pousser plus loin ta réflexion créative, tu peux te demander ce qu’on pourrait bien faire avec toute cette inquiétude aspirée. Devrait-on la mettre dans un musée pour la conserver, l’étudier et l’exposer dans le but d’éduquer le public ? Devrait-on plutôt en extirper toute l’énergie pour éclairer des villes assombries ? Ou encore, la jeter dans la lave en fusion d’un volcan pour s’assurer qu’elle ne refasse plus jamais surface ?

Trucs pour tout-petitsEt si on jouait un peu avant de commencer à planifier ta création ? Imagine que tes bras sont les tuyaux d’un aspirateur et que tes mains sont les embouchures. Où dois-tu placer tes mains pour aspirer tes inquiétudes ? Sur ta tête ? Sur ton coeur ? Sur quelque chose qui t’inquiète ? Selon l’endroit où tu as choisi de placer tes mains, imaginent à quoi ressemblerait un nettoyeur de coeur, un épousseteur de pensées ou un détergent contre les choses inquiétantes.
Adaptation pour adosDevrait-on aspirer ses inquiétudes partout, devant tout le monde, ou dans le confort de sa propre maison, seul.e ? Demande-toi s’il est préférable de partager ses inquiétudes ou de les garder pour soi. Peut-on avoir honte de l’inquiétude ? Cette honte est-elle justifiée ? Parfois, il peut être difficile de demander de l’aide… surtout si on ne sait pas trop comment identifier ce qui nous inquiète. Peut-être faudrait-il penser à un dispositif portatif pour des aspirations sur la route, en toutes circonstances, ou à une installation intégrée à un espace confortable...

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !