Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

Dans l'esprit de l'ennui

 

Cette activité est reproduite avec permission du jeu de société « Kookception : En(jeux) philo » de l'approche de la philocréation de notre partenaire communautaire Brila.

...

Objectif : Mieux comprendre le concept de l'ennui en l'étirant dans tous les sens grâce à des mini-missions de réflexion ludiques !

Durée : 15 à 45 minutes

Matériel

  • Feuilles de papier et stylo
  • Crayons de couleur et crayons feutres
  • Ton imagination

Instructions

  • Mission 1 : Définis le conceptImagine un extraterrestre très curieux qui veut comprendre le monde humain, mais qui n'a pas les mêmes concepts sur sa planète. Comment lui expliquerais-tu l’ennui en lui donnant une définition du concept et des exemples de la planète Terre ? Garde une trace de toutes tes idées car elles te seront utiles pour les activités suivantes, comme la Conception créative et la Construction créative !
  • Mission 2 : Imagine le concept. Si le concept de l'ennui était un être vivant, à quoi ressemblerait-il et pourquoi ? Ferme les yeux et visualise son apparence et son comportement, en pensant également à sa personnalité, ses pensées et ses sentiments. Puis imagine que l'ennui s'habille le matin avant de quitter la maison. À quoi ressemblerait sa tenue, comment se sentirait-il dans ses vêtements, et pourquoi ? Dessine ses différents vêtements — sans oublier ses chaussures et son chapeau ! Quel est le style de l'ennui ? Enfin, invente le nom de la boutique ou de la marque de vêtements préférées de l'ennui !
  • Mission 3 : Compare le concept. C'est parfois en faisant des comparaisons qu’on peut découvrir de nouvelles idées ! Dans ce jeu de métaphores farfelues, ta tâche est de faire un lien entre le concept et quelque chose de complètement différent : si l'ennui était un manège dans un parc d'attractions... quel genre de manège serait-il et pourquoi ? Décris le manège du début à la fin, comme si tu écrivais le texte dans la brochure publicitaire du parc. N'oublie pas d'inclure beaucoup de détails... mais essaie de ne pas être trop intéressant !

...

Bonus : Tu débordes encore d'idées ? Alors imagine que tu as accidentellement engagé l'ennui pour être ton décorateur d'intérieur ! Si ta famille le laissait seul pendant quelques semaines pour refaire la décoration, qu'est-ce qu’il ferait à votre maison et pourquoi ? Imagine l'aspect et l'ambiance de toutes les pièces ! Tu peux même dessiner le plan architectural et le tableau d'inspirateur — ou mood board — qu'il pourrait créer pour le projet.

Trucs pour tout-petits Pour t’aider à visualiser l'ennui en tant que créature, tu peux d'abord dresser une liste de ce qu'il aime et n'aime pas. Qu'est-ce que l'ennui aime expérimenter... et qu'est-ce qu'il déteste par dessus tout ? Imagine maintenant l'ennui en train de faire une des activités qu’il préfère ou déteste... quelle est son attitude ? Est-ce que tu voudrais te joindre à l'ennui dans cette activité ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
Adaptation pour ados Selon un argument plutôt pessimiste du philosophe Schopenhauer, l'ennui peut être très utile dans la mesure où il peut nous rappeler l'insignifiance de l'existence humaine. En effet, peut-être que beaucoup d'entre nous peuvent se souvenir d'un moment où l'expérience de l'ennui a mis en évidence certains aspects de la futilité ou de la vacuité de la vie... Et si l'ennui pouvait jouer le rôle exactement opposé, en faisant ressortir des raisons d'être reconnaissant.e ? Souviens-toi de quelques moments où tu t’es vraiment ennuyé.e, et réfléchis à la façon dont ces moments ont pu révéler, par contraste, la valeur de leur envers — des expériences d'exaltation, de fascination, de passion ou autres ! À ton avis, pourrions-nous apprécier ces moments extraordinaires sans les moments d'impatience agitée de l'ennui ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !