Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

 

Bienvenue aux QuêtesPhilo !

La situation inédite que nous vivons actuellement provoque des expériences et soulève de grandes questions tout à la fois déstabilisantes et enlevantes. Dans un contexte qui nous force à l'isolement et nous fait perdre nos repères, il peut être très bénéfique d'avancer des pistes de réponses. Les QuêtesPhilo respectent la capacité des jeunes à explorer ces questionnements nouveaux dans un espace intègre mais ludique qui soutient leurs recherches de sens. Elles sont organisées par rapport à des concepts pertinents qui habitent leurs esprits durant cette période de crise, de la créativité à l'entraide en passant par l'inquiétude et l'espoir.

Votre mission, si vous l'acceptez, sera d'accompagner les jeunes qui se transformeront en Philoquêteur.e.s, alors qu'elles.ils entreprendront de grandes quêtes philosophiques qui les mèneront à explorer les mystérieuses contrées de l'imagination, à s'aventurer sur les haut pics de la réflexion et à traverser les majestueux vallons de la création. Ce n'est pas parce qu'on est isolé qu'on ne peut pas s'aventurer dans nos pensées !

L'équipe de l'Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse (IPCJ) est très fière et heureuse de vous présenter une panoplie d'activités gratuites, construites en collaboration avec nos partenaires communautaires, dont les magazines Les Débrouillards et Les Explorateurs, Radio-Canada, ainsi que les Projets jeunesse Brila qui nous a offert une partie importante du programme de philocréation que nous vous présentons ici !

Quoi ?

Plus d'une centaine d'activités gratuites de réflexion créative pour les jeunes !

Les QuêtesPhilo incarnent une approche éducative novatrice qui prend comme point de départ les expériences et les conceptions des jeunes de tout âge en leur offrant des façons inspirantes de se questionner et en les appuyant dans la découverte de raisonnements complexes et fascinants. Le but n'est pas de donner aux jeunes des réponses toutes faites, mais d'encourager leur curiosité et leur désir de s'aventurer dans les questionnements qui leur tiennent à cœur !

Le souffle ludique des QuêtesPhilo donne vie à la philosophie pour enfants (PPE), une pratique éducative qui encourage et soutient la pensée multidimensionnelle — à la fois critique, créative et attentive — ainsi qu'un équilibre entre le cognitif et l'affectif, le physique et le mental. Elles s'inspirent notamment de l'approche dialogique de la communauté de recherche philosophique (CRP) et de l'approche de la philocréation, qui conjugue la portée de la recherche philosophique et de l'imagination engagée avec différentes formes de pouvoir d'action, par le biais d'une immersion dans des projets créatifs très variés. Les QuêtesPhilo favorisent également l'apprentissage expérientiel, l'apprentissage par le projet et l'apprentissage par la recherche, pour soutenir un travail éducatif rigoureux que les jeunes vivent comme un jeu ! 

Quand ?

N'importe quand, tout à la fois ou séparément, selon vos besoins et préférences !

Les QuêtesPhilo peuvent être faites à tout moment de la journée ! Elles sont d'ailleurs construites sous la forme de journées débordantes de réflexion et de création — du lever au coucher —, proposant plus d'une centaine d'activités de durées et d'intensités variées, allant d'une minute de délire créateur à deux heures de concentration captivante. Les durées des activités correspondent intentionnellement à des fourchettes de temps très larges, pour nourrir les esprits affamés autant qu’ils le désirent et pour prendre le temps qu'il faut pour créer et réfléchir. Les activités peuvent être faites en suivant la structure proposée, qui accompagne la construction des idées, ou dans un désordre générateur inspiré par la volonté des jeunes qui les accomplissent ! 

Qui ?

Les jeunes de tout âge... et toutes celles et ceux qui le souhaitent !

Les QuêtesPhilo s'adressent aux enfants de tout âge — ainsi qu'à celles et ceux qui ont gardé leur cœur d'enfant ! Les activités visent principalement les jeunes de 7 à 12 ans, mais comprennent des adaptations pour les plus petits et les ados. Les prouesses intellectuelles et corporelles des QuêtesPhilo peuvent être exécutées par :

  • un.e jeune seul.e ;
  • un.e jeune accompagné.e par des membres de sa famille ou des personnes avec qui elle.il habite ;
  • un.e jeune pouvant rejoindre en ligne ou par téléphone d'autres personnes souhaitant réfléchir et créer à distance.

Certaines activités sont tout particulièrement conçues pour nourrir les discussions des repas en famille — alors que les parents ou les tuteur.trice.s peuvent enfin prendre une pause du télétravail !

Où ?

Dans le confort de votre propre maison !

Les QuêtesPhilo peuvent être faites depuis un bureau, un lit ou un plancher — tout dépendant du niveau de flexibilité des Philoquêteur.e.s ! Elles nécessitent au moins un.e terrien.ne prêt.e à l'aventure et au plus du matériel d'art plastique de base (papiers, crayons, gomme à effacer, bâton de colle, ciseaux, etc.) et des matériaux recyclés. Et bien sûr, beaucoup d'imagination !

Comment ?

En sortant des sentiers battus par le biais de nos ressources en ligne !

  • Favoriser l'autonomie. Les QuêtesPhilo renferment une combinaison de réflexions actives et de missions créatives. Il suffit de suivre les instructions disponibles pour chaque activité, de s'inspirer des exemples présentés et d'utiliser les appuis fournis. Les QuêtesPhilo ont été conçues pour être faciles à suivre pour les jeunes, mais les adultes accompagnateur.trice.s peuvent certainement les aider à lire les instructions et à s'assurer que tout le matériel nécessaire soit à portée de main — histoire de rester autonome une fois la quête lancée !

  • Soutenir les découvertes. Les Philoquêteur.e.s rencontreront sans doute certains mots qu'elles.ils n'ont jamais croisés auparavant ! Fidèles à l'approche de l'apprentissage par l'expérience, nous pensons que c'est en faisant des exercices et en observant des exemples qu'elles.ils découvriront et s'approprieront le sens de ces mots. Vous pouvez aussi les aider en leur offrant des exemples qui permettent de concrétiser des idées abstraites, sans nécessairement leur offrir de définitions fixes — puisqu'en philosophie, élaborer des définitions fait partie de l'aventure ! Pour le mot « concept » par exemple, on pourrait dire : « Si chaque chien est différent, le concept du chien regroupe tous les chiens. Si chaque situation d'injustice est particulière, le concept d'injustice regroupe toutes ces situations ».

  • Rassembler les idées. Afin de garder des traces des raisonnements et de ne perdre aucune idée en cours de route — puisqu'elles ont tendance à vouloir s'échapper —, il pourrait être avantageux de s'outiller d'un cahier philo. Celui-ci peut prendre de multiples formes ! Vous pouvez donner une nouvelle vie à un journal oublié ou une fourniture scolaire inutilisée. Si vous n'avez pas de cahier à votre disposition, vous pouvez aussi agrafer quelques feuilles blanches. Les Philoquêteur.e.s peuvent personnaliser la couverture de leur cahier en imaginant une carte permettant de se retrouver — ou de se perdre — dans les QuêtesPhilo !

  • Encourager la réflexion. Pour chaque question posée, il faut prendre le temps de s'arrêter pour réfléchir en dialoguant avec soi-même ou avec les autres. Pour encourager la réflexion le mot magique est « pourquoi » ! En demandant « Pourquoi ? » lorsque qu'un.e PhiloQuêteur.e offre une réponse, vous l'encouragez à trouver des raisons, c'est-à-dire des justifications ou des explications qui viennent renforcer son raisonnement. Toutes les questions philosophiques sont contestables. En effet, plusieurs réponses différentes peuvent être adéquates, mais celles-ci doivent être accompagnées par des jugements raisonnables, construits au cours d'un dialogue introspectif ou collaboratif !
  • Valoriser le travail. La PPE est une pédagogie de la question, et non pas de la réponse ! On peut terminer une activité avec encore plus de questions qu'au départ et des conceptions complètement déstabilisées ! Il est important de redéfinir notre notion du progrès et de valoriser le travail accompli en prenant un moment pour réfléchir ensemble à la fin d'une activité ou lorsqu'une quête est complétée. Quelles sont les définitions provisoires que nous avons désormais des concepts clés ? Quelles sont nos pistes de réponse aux questions posées ? Vous pouvez noter les nouvelles interrogations, pour les protéger comme de précieux trésors de la quête, et les aborder plus tard afin de pousser plus loin le raisonnement des Philoquêteur.e.s, tout comme le vôtre ! 
  • Partager les idées. Les idées qui ressortent de ce cheminement méritent d'être partagées ! Le partage vient non seulement valoriser le travail accompli, il est aussi fidèle aux principes de la PPE : réfléchir par et pour soi-même avec les autres. C'est pourquoi, nous invitons tou.te.s les Philoquêteur.e.s à partager leurs idées avec leurs proches et à nous faire part de leurs réflexions et de leurs créations en envoyant des photos de leurs projets à ipcj@philo.umontreal.ca pour que nous puissions les mettre en valeur sur la plateforme en ligne des QuêtesPhilo !

Pourquoi ?

Parce que la philosophie créative a un pouvoir émancipateur !

Quand la curiosité, l'imagination et l'empathie conjuguent leurs efforts avec les pouvoirs de la réflexion philosophique, l'expérience des jeunes et les effets sur leurs réalités sont profonds et révélateurs... même et surtout durant une période de grands défis. À l'IPCJ, notre mission est de cultiver la citoyenneté responsable chez les jeunes parce que nous croyons en leurs capacités et leurs perspectives. Comme l'a si bien dit Matthew Lipman, le co-fondateur de la PPE :

« La philosophie n'est pas une question d'âge mais de la capacité de réfléchir scrupuleusement et avec courage sur ce que l'on trouve important. »