Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

L'accomplissement à l'affiche

 

Objectif : Échanger tes réflexions créatives sur l’accomplissement avec d’autres Philoquêteur.e.s en créant une affiche typographique !

Durée : 15 à 30 minutes

Matériel

  • Feuilles de papier

  • Crayons de couleur, crayons feutres, gomme à effacer

Instructions

De nombreuses personnes souhaitent accomplir de grandes choses. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement d’accomplir quelque chose ? Réussir à se laver les dents est-il un accomplissement par exemple ? Peut-être que ça dépend de qui le réalise... Pour mieux comprendre l’accomplissement, ta mission sera de créer une affiche typographique sur ce concept !

...

  1. Invente une citation. Ta mission consiste à inventer une citation sur l’accomplissement et à créer une affiche typographique pour la mettre en valeur. La première étape est donc d’inventer une citation sur l’accomplissement. Réfléchis d’abord à la définition de l’accomplissement. S’agit-il forcément d’avoir réussi quelque chose de majeur ? Mais alors qui décide de ce qui est majeur ? Peut-être qu’il suffit de réussir à faire quelque chose qui était difficile pour nous auparavant… Tu peux aussi te demander ce qui aide les gens à accomplir des projets ou des rêves. Puis, en t’inspirant des exemples de vraies citations ci-dessous, écris une phrase qu’un.e philosophe très sage (dont tu peux inventer le nom) aurait pu prononcer.

    • « Que pourrions-nous accomplir si nous savions que nous ne pouvions pas échouer ? » Eleanore Roosevelt
    • « Pour accomplir de grandes choses, nous devons non seulement agir mais aussi rêver ; non seulement planifier, mais aussi croire. » Anatole France
    • « Tout accomplissement commence par la décision d’essayer. » John F. Kennedy
    • « Être soi-même dans un monde qui cherche en permanence à faire de vous quelqu’un d’autre est le plus grand des accomplissements. » Ralph Waldo Emerson

  2. Décide comment représenter ta citation. Une affiche typographique est une création bien particulière : elle est composée uniquement de texte, sans aucun autre élément visuel (sans dessin ni symbole). Tout est dans le choix de la police, de la couleur et dans l’arrangement des lettres. Tu en trouveras quelques exemples plus bas. En réfléchissant à l’idée contenue dans la citation que tu as inventée, décide comment tu pourrais utiliser les éléments de la typographie pour exprimer cette idée. Vas-tu choisir une police aux traits épais pour montrer l’intensité nécessaire à l’accomplissement ? Peut-être qu’écrire le texte avec une couleur chaude sur un fond de couleur froide pourrait illustrer le caractère extraordinaire de l’accomplissement… à moins que ce ne soit l’inverse : si selon ta définition l’accomplissement est quelque chose que nous réalisons tou.te.s au quotidien, alors peut-être le texte sera-t-il écrit en plus petit et se fondra davantage dans le reste de l’affiche. Tu peux esquisser tes idées sur une feuille de brouillon. Rappelle-toi que tant que tu as de bonnes raisons, il n’y a pas de mauvais choix créatif ! 
  3. Crée l’affiche. Prends une nouvelle feuille et lance-toi ! Avec tout ton talent et ton application, commence par t’occuper du fond en le coloriant ou en traçant les éléments visuels que tu as choisis. Écris ensuite les mots au crayon en donnant aux lettres la forme que tu veux. Puis retrace-les avec un feutre pour leur donner leur apparence définitive. 
  4. Réfléchis à l’accomplissement. Tout en admirant ta création typographique, réfléchis à ces quelques questions : est-il nécessaire d’accomplir quoi que ce soit pour bien vivre sa vie ? L’accomplissement peut-il mener au bonheur ? Qui décide de ce qui est un accomplissement et de ce qui ne l’est pas ? Écris tes idées sur la feuille puis prends une photo et envoie-la avec ton prénom et ton âge à ipcj@philo.umontreal.ca pour que nous puissions partager ta position avec les autres Philoquêteur.e.s !

...

Bonus Si tu as encore de l’imagination à revendre, imagine qu’une personne extrêmement ambitieuse voit ton affiche. Comment pourrait-elle mettre en application l’idée que tu exprimes ? Ta citation lui conseille-t-elle une stratégie pour accomplir quelque chose, ou l’oriente-t-elle plutôt vers une chose précise à accomplir ? Qu’est-ce que son ambition pourrait l’amener à faire si elle adopte ton idée de l’accomplissement ? Si tu en as envie, écris une histoire courte pour raconter l’accomplissement que cette personne essaie de réaliser. Enfin, pose-toi les questions suivantes : l’ambition est-elle une bonne chose ? Peut-elle être néfaste ? Devrait-on encourager certains groupes dans la société à être plus ambitieux, ou moins ambitieux ? Pourquoi ou pourquoi pas ?  

 

Trucs pour tout-petitsSi tu préfères, au lieu d’écrire une citation, tu peux dessiner une situation d’accomplissement que tu as vécue ! Quand était la dernière fois que tu as réussi à faire quelque chose de difficile ? Comment est-ce que tu t’es senti.e avant, pendant et après avoir accompli cette chose difficile ? Dans ton dessin, essaie de montrer à la fois ce que tu as fait et les sentiments que tu as ressentis pour bien montrer ce que l’accomplissement veut dire pour toi. Enfin, pense à ces quelques questions : est-ce qu’on devrait célébrer la réussite de quelque chose de difficile ? Et si c’est quelque chose de facile ? Est-ce que si on reçoit de l’aide pour réussir quelque chose, c’est quand même un accomplissement ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
Adaptation pour adosL’un des contextes dans lequel on parle le plus d’accomplissement est celui du travail. Il est important pour beaucoup de gens de se sentir accomplis dans leur travail : est-ce que cela signifie simplement qu’ils.elles veulent bien réussir leurs tâches, ou, plus largement, qu'ils.elles veulent être épanoui.e.s et trouver du sens à leur travail ? Pour le philosophe Karl Marx, le travail est à double tranchant. D’un côté, il peut être un lieu d’accomplissement essentiel par lequel les humain.e.s transforment le monde selon leur volonté. De l’autre, il peut aussi être un moyen d’aliénation, si ceux et celles qui travaillent le font dans de mauvaises conditions et sans pouvoir librement décider de ce qu’ils.elles produisent, étant contraint.e.s de travailler pour pouvoir répondre à leurs besoins en dehors du travail. Que penses-tu de ces idées ? Penses-tu que le travail soit le moyen principal pour l’humain de s’accomplir ? Est-il essentiel de se sentir accompli.e au travail, ou est-il plus important d’avoir assez de temps libre et d’argent pour bien vivre en dehors du travail ? Voudrais-tu vivre dans une société où il n’y a plus besoin de travailler ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !