Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

Les angles différents

  

Objectif : Réveiller ton énergie créative et réflexive en observant ton milieu sous des angles différents !

Durée : 1 à 15 minutes

Matériel

  • Ton corps et ton esprit
  • De l'espace pour bouger

Instructions

Dans le film « Le cercle des poètes disparus », un professeur d’anglais nommé M. Keating encourage ses étudiants à refuser toute forme de conformisme — c’est-à-dire le fait d’accepter les perspectives prescrites par son milieu de vie sans les contester ni dévier de la norme. Lors d’un cours, le professeur monte sur son bureau, et invite ses étudiants à faire de même. Pourquoi fait-il cela ? « Pour ne pas oublier qu’on doit s’obliger à tout regarder sans cesse sous un angle différent », dit-il. Et si tu tentais toi aussi l’expérience...

...

  1. Observe ton milieu. Regarde d’abord autour de toi. Connais-tu bien l’endroit dans lequel tu te trouves ? As-tu adopté certaines habitudes dans ce lieu ? Par exemple, prends-tu toujours le même chemin pour te rendre d’un côté à l’autre dans la pièce, ou encore, t’assois-tu toujours au même endroit ? Quand on pense bien connaître quelque chose, on doit le regarder sous un angle différent, dirait M. Keating. Es-tu d’accord avec cette idée ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
  2. Observe des angles différents. Essaie maintenant de redécouvrir ton milieu en le regardant sous différents angles. Tu peux monter sur une table ou t’allonger sur le plancher. Tu peux t’installer dans un recoin inutilisé ou faire la chandelle... pour tout renverser ! Que vois-tu ? Comment les choses sont-elles différentes de ce point de vue ? Remarques-tu certaines choses que tu n’avais jamais vues ?
  3. Réfléchis à ton expérience. Finalement, qu’en dis-tu : devrait-on « s’obliger à tout regarder sans cesse sous un angle différent » ? Pourquoi ne pas simplement regarder une situation toujours de la même manière... Devrait-on tenter de considérer toutes les perspectives possibles ? Peut-être que certains points de vue sont plus importants que d’autres... Mais encore faudrait-il se demander comment les évaluer !

...

Bonus : Au cinéma, on utilise différentes prises de vue pour créer la dynamique d’une scène. L'angle de la prise de vue peut nous aider à comprendre la situation présentée, nous montrer l'importance d’un sujet, ou encore, influencer nos sentiments. La prise de vue en plongée par exemple, consiste à placer la caméra au-dessus du sujet pour le filmer de haut, donnant le sentiment que celui-ci est écrasé par son environnement, qu’il est fragile ou inférieur aux autres. La prise de vue en contre-plongée, au contraire, consiste à placer la caméra très bas en l’axant vers le sujet, ayant pour effet de grandir ce dernier. Ainsi, la contre-plongée peut aussi bien susciter du respect pour un sujet bienveillant, en lui donnant de l’importance, que de la terreur pour un sujet malveillant, qui paraîtra plus menaçant ! Plus encore, en utilisant un cadre très rapproché, on se concentre sur une seule chose, en omettant tout ce qui pourrait se trouver aux alentours. Au contraire, un cadre très large permet d’avoir une vue d’ensemble. Observe maintenant ton environnement en t’inspirant de ces techniques. Tu peux former un rectangle avec tes doigts et observer le monde à travers ce cadre pour imaginer que tu as une caméra entre les mains. Peux-tu cadrer un coin de ta chambre pour donner l’impression qu'elle est très bien rangée ? Peux-tu filmer tes parents en plongée pour montrer leur vulnérabilité ? Peux-tu capter le réfrigérateur en contre-plongée pour le transformer un terrible bête ? Après avoir joué avec les prises de vues, pose-toi les questions suivantes : que se passe-t-il quand on regarde les choses différemment ? Le point de vue peut-il changer notre expérience du monde ? Est-il important de sortir du cadre ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Bonus plusSi on ne connaît pas quelque chose... est-ce que cette chose existe ? Cette question peut sembler un peu loufoque ! Mais supposons que tu n’aies jamais vu de chat et que tu n’aies pas la moindre idée de ce que c’est, penses-tu que tu reconnaîtrais celui de la bande dessinée ci-bas ? Ou verrais-tu seulement un poisson ? Imaginons maintenant que l’on t’apprenait ce qu’est un chat. Penses-tu que cela changerait ta perception de la bande dessinée ? Verrais-tu maintenant quelque chose que tu n’avais encore jamais vu ? Peut-être qu’apprendre une nouvelle information pourrait faire apparaître de nouvelles choses à tes yeux... Est-on aveugle à ce qu’on ne connaît pas ? Est-ce qu’apprendre peut changer notre vision du monde ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

 

Cette bande dessinée est reproduite avec permission des chroniques philo de notre partenaire communautaire, le magazine Les Débrouillards. Elle a été produite en collaboration avec l’équipe de l’Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse.

 

 

Trucs pour tout-petits Et si tu tentais d’imaginer les perspectives de différents animaux ? Imagine d’abord que tu es une toute petite souris. Promène-toi à quatre pattes dans la pièce pour adopter son point de vue. Imagine ensuite que tu es un singe. Grimpe sur une chaise ou une table pour regarder le monde de là-haut ! Finalement, pose-toi les questions suivantes : ces animaux peuvent-ils voir certaines choses que tu n’avais jamais vues ? Quelque chose qu’on pense bien connaître peut-il être complètement différent pour quelqu’un d’autre ? Faut-il considérer différents points de vue pour vraiment connaître quelque chose ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
Adaptation pour ados Tu connais sans doute Les aventures d’Alice au pays des merveilles, le roman de Lewis Carroll qui a connu de nombreuses adaptations cinématographiques. Une interprétation populaire de cette histoire est la suivante : elle raconte la victoire de l’enfance sur le conformisme du monde des adultes, dans une révolte ludique contre les règles de la logique ! Le but de l’auteur était de révéler les nombreuses ambiguïtés et absurdités des règles sociales et de l’organisation même du monde. C’est pourquoi l’histoire est pleine de contradictions, telles que le fait de devoir marcher dans la direction opposée pour se rendre quelque part ou d’éléments apparemment absurdes tels que parler du temps comme étant une personne à qui l’on peut parler. Le résultat est souvent une forte confusion chez les lecteur.trice.s... Mais la confusion peut-elle jouer un rôle positif dans nos vies ? Devrait-on chercher à tout clarifier ? Peut-on apprendre quelque chose du n’importe quoi et de l’absurde ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !