Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

La cité perdue (Partie 2)

 

Te voici arrivé.e à la deuxième partie de ton projet de création ! Si tu as déjà fini la première partie — la Conception créative —, tu peux continuer ta quête avec cette activité. Mais si tu n'as pas encore fini la première partie, alors commence par celle-là, puis tu pourras revenir ici.

...

Objectif : Réaliser la cartographie d’une mystérieuse cité perdue !

Durée : 60 à 90 minutes

Matériel

  • Une feuille de papier ou un carton

  • Crayons de couleur, crayons feutres, gomme à effacer

  • Ciseaux, colle, matériel de bricolage

Instructions :

  1. Relis ta feuille. Prends un petit moment pour relire tes idées et revoir le brouillon de ta Conception créative. Ça te rafraichira la mémoire et ça te donnera peut-être de nouvelles idées avant de te lancer dans la partie finale de ton projet

  2. Crée la cité perdue. Nous y voilà ! Il est temps pour toi de dessiner pour de bon la carte de la cité perdue ! Sur une nouvelle feuille ou encore sur un grand carton — si tu as besoin de plus d'espace pour donner vie à tes idées — dessine avec tout ton talent et ton application tous les différents éléments de la ville que tu imaginée. Ajoute de la couleur et plein de détails pour mettre en valeur ta création !

    • Variation : Si tu en as envie, tu peux aussi fabriquer une maquette de ta cité perdue ! Pour cela, tu peux utiliser des matériaux recyclés, de la colle et de la peinture.

  3. Réfléchis à ton expérience de création. Enfin, après avoir vécu cette expérience créative, tu peux te demander : comment ça s'est passé ? As-tu réussi à réaliser la vision que tu avais au début ?

    • Conception : Ta création représente-t-elle ce qu'est selon toi la perte ? Comment tes choix créatifs reflètent-ils tes perspectives sur le concept ?
    • Application : Quelles leçons peuvent être tirées de ton interprétation ? Si la perte peut être subie, peut-elle aussi être méritée ou voulue ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    • Alternative : Qu’aurais-tu pu changer ? Est-ce qu’il y a des nuances que tu n’as pas incluses ? Imagine qu’une équipe de scientifiques découvre la carte de cette mystérieuse cité perdue… Pourrait-elle tirer d’autres conclusions de ta découverte ? Que pourrait-elle apprendre de ta cartographie et que pourrait-elle interpréter autrement ?

    Tu peux noter tes réflexions au verso de ta feuille de conception pour préserver l'évolution de tes pensées.

...

Bonus : Dans les musées partout à travers le monde, on retrouve des artefacts — des objets fabriqués par les humains — qui nous permettent d’apprendre plein de choses sur les sociétés passées et les cités perdues. Si tu devais choisir quatre artefacts à placer dans un musée pour représenter la société dans laquelle tu vis, quels objets choisirais-tu et pourquoi ? Qu’aimerais-tu que les humains du futur apprennent en étudiant ces objets ? Selon toi, est-il aussi important de se souvenir des bonnes que des mauvaises choses ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Trucs pour tout-petits : Dessine la personne que tu as imaginée lors de ta Conception créative et ajoute autour d’elle différents objets qui sont importants pour elle — peut-être parce qu’elle les utilise tous les jours ou parce que ce sont des souvenirs de ses proches. Que peut-on apprendre d’une personne en regardant ses objets ? Pour t’aider à répondre à cette question, imagine que tu disparaisses ! Pouf ! Que pourrait-on apprendre de toi en observant tes objets ? Choisis quatre objets qui selon toi te représentent le mieux. Que peuvent raconter ces objets sur toi… et qu’est-ce qui est perdu une fois que tu n’es plus là ? Si tu penses maintenant à des objets dans un musée — un vase, un collier ou un outil — qu’est-ce que ces objets peuvent raconter sur l’histoire des personnes qui les ont fabriqués... et qu’est-ce qu’on ne pourra jamais savoir ? L’information perdue nous empêche-t-elle de connaître ces personnes ? Hum… mais que reste-t-il de nous lorsqu’on n'est plus là ?
Adaption pour ados : Le déclin est-il nécessairement néfaste ? Peut-il être préférable de perdre de son éclat ou de ralentir sa course ? As-tu déjà entendu le terme de « décroissance » ? La décroissance est un concept né dans les années 1970 en opposition à la croissance économique qu’exige un système capitaliste. Selon les penseur.e.s et activistes qui soutiennent la décroissance, la croissance économique apporte plus de problèmes que de bienfaits à l’humanité. Tente d’illustrer les effets positifs et négatifs de la productivité économique sur les individus, la société et l'environnement à l’aide d’exemples. Hum… penses-tu qu’il peut être préférable de ralentir ? La croissance est-elle toujours une bonne chose ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !