Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

La résilience : ici et là, ou partout ?

 

Objectif : Nourrir tes réflexions philosophiques sur la résilience avec l’aide de ta famille durant le repas du midi !

Durée : 30 à 75 minutes

Matériel

  • Feuilles de papier et stylo

  • Crayons de couleur et crayons feutres

  • Ta famille

Instructions

Il est le temps de manger ! Rassemble ta famille autour de la table pour un dialogue puissant sur la résilience. Explorez les questions suivantes, en vous appuyant sur les pistes de pensée au besoin. Ensemble, pensez à des raisons pour expliquer vos points de vue et essayez de construire une réponse en alliant vos idées ! Mais ne vous inquiétez pas si l'envie de continuer à parler ne s'apaise pas... les pique-niques philosophiques sont bel et bien des quêtes sans faim !

...

  • Question 1 La résilience signifie-t-elle qu’on ne trouve rien difficile ?

    • Pistes de pensée : Beaucoup de gens semblent penser que la résilience consiste à bien gérer l’adversité, c'est-à-dire les situations difficiles, les épreuves ou les malchances. Mais peut-on être une personne résiliente et quand même trouver certaines situations difficiles à gérer ? Ou est-ce que la résilience signifie qu’on est toujours optimiste et fort.e, quoi qu'il arrive ? En famille, pensez à certaines personnes que vous connaissez qui vous semblent résilientes — qu'est-ce qui les rend si spéciales et pourquoi ? Pouvez-vous nommer des traits de personnalité ou des conditions de vie qui leur donnent de la résilience ? Hum... peut-être que ces personnes sont en fait plutôt ordinaires… mais savent se relever quand elles tombent. Et si on pensait maintenant à une situation où vous ou quelqu'un d'autre auriez pu faire preuve de résilience, mais ne l'avez pas fait... Que manquait-il dans vos sentiments, vos pensées et vos actions ? Pensez-vous que la résilience est quelque chose qu’on peut apprendre ? Reviens en arrière et relis la définition de la résilience que tu as écrite lors de la mission de l’Étirement des idées, puis compare-la à ce que ta famille envisage maintenant ! Ta définition a-t-elle besoin d'une mise à jour ?

  • Question 2 La résilience est-elle la même chose que la persévérance ?

    • Pistes de réflexion : La vie peut être pleine de défis, mais en tant qu'êtres humains, nous semblons souvent trouver les mots pour nous aider à continuer : « N'abandonne jamais ! », « Ne perds pas ton objectif de vue ! », « Si tu ne réussis pas du premier coup, essaie, essaie, et essaie encore ! » Mais ces mots motivants nous encouragent-ils à être résilient.e.s… ou persévérant.e.s ? En famille, essayez de déterminer s'il y a une différence entre ces deux concepts — et aussi, ce qu’ils pourraient avoir en commun ! Sont-ils tous les deux importants, voire nécessaires ? L'un serait-il le résultat de l'autre ? Ah, la confusion conceptuelle ! Pour vous aider à démêler tout cela, imaginez que les concepts de la résilience et la persévérance sont deux vendeurs qui essaient de vendre à votre famille ce qu'ils ont à vous offrir. Quel pourrait être leur argumentaire de vente, c'est-à-dire ce qu'ils vous disent pour vous convaincre de les acheter ? Imaginez maintenant que vous en achetiez un mais pas l'autre : quels pourraient être les effets sur votre vie ? Hum… cela dépend peut-être des circonstances dans lesquelles vous vivez…

  • Question 3 Devrait-on être résilient.e en tout temps ?

    • Pistes de réflexion : Il semble y avoir un véritable engouement pour la résilience ces derniers temps… comme si c'était la capacité à avoir ! Mais trop de résilience pourrait-elle être une mauvaise chose ? Peut-être qu’en quantité excessive, la résilience devient désagréable, ou même dangereuse ! Avec ta famille, demandez-vous si l’on devrait être résilient.e à propos de tout. Pensez à certaines situations où la résilience ne serait pas la meilleure voie à suivre : si on s’acharne à essayer d’atteindre un objectif impossible ? ... ou si on endure de la maltraitance trop longtemps ? ... ou si on a trop d’attentes envers les autres parce qu’on trouve que c’est facile de rebondir ? Ensemble, essayez d'imaginer une personne qui est tellement résiliente que ça finit par se retourner contre elle… ou contre son entourage. Qu'est-ce qui ne va pas exactement ? Et qu'est-ce qui pourrait aider à arranger les choses ? Après tout, il est peut-être possible d'abuser des bonnes choses ! Essayez de compléter la phrase : Si la résilience n'existait pas, alors _________.

    ...

Bonus : Avez-vous déjà remarqué que les sentiments négatifs ont tendance à coller comme du velcro ? C’est pourquoi de nombreux expert.e.s en résilience disent que nous devons apprendre à trouver ce qui est positif… un peu comme si nous étions dans une chasse à la positivité ! Mais à quoi pourrait bien ressembler ce genre de chasse ? En famille, décidez ensemble de la couleur que vous souhaitez associer à la positivité. Maintenant, prenez un appareil photo ou un téléphone intelligent et partez à la recherche de cette couleur dans votre maison ou dans votre quartier, en prenant des photos d'objets et de scènes qui comportent cette couleur ! La voyez-vous soudainement partout, comme si elle vous sautait aux yeux ? Lorsque vous avez terminé, regardez toutes vos photos et assemblez-les dans un collage ou une mosaïque, en notant à quel point la couleur de la positivité se démarque. Demandez-vous si vous pouvez apprendre à « voir » votre vie de la même manière, avec une positivité qui surgit des situations comme une teinte vibrante ? La vie est-elle meilleure avec une perspective positive ? Est-ce risqué de ne plus « voir » le négatif ? Pourquoi ou pourquoi pas?

Trucs pour tout-petits : As-tu déjà essayé de faire couler une balle en plastique ? C'est impossible ! Si tu en as une à la maison, tente l’expérience en la plongeant dans un bol d’eau. Peu importe jusqu'où tu la pousses, elle rebondira ! Et si tu la pousses plus profondément, elle remontera encore plus rapidement ! Mais, si tu perces un trou dans la balle, soudainement elle ne sera plus aussi rebondissante… et pourrait même commencer à couler. Que peut-on apprendre de cette expérience sur la résilience ? Certaines personnes disent qu'être résilient.e signifie rebondir lorsque la vie nous renverse et prendre soin de nous afin de pouvoir nous remettre des choses difficiles qui se produisent parfois… il faut savoir garder la tête hors de l’eau ! Peux-tu penser à trois façons de devenir aussi rebondissant.e qu'une balle en plastique dans ta propre vie ? Invite maintenant un.e ami.e ou un.e membre de ta famille à faire de même. Leurs manières de rebondir sont-elles similaires ou différentes des tiennes ?
Adaptation pour ados : Alors que vous préparez le repas ou que vous digérez votre festin de mets délicats et d’idées savoureuses, écoutez l’émission de la baladodiffusion Les jeunes sages portant sur la punition. En vous inspirant des réflexions des jeunes philosophes, tentez vous aussi de répondre à la question : Peut-on apprendre sans punition ? Êtes-vous en accord ou en désaccord avec les réponses avancées par les participant.e.s ? Pouvez-vous penser à des pistes de réflexions qu'ils.elles n’ont pas abordées ? Peut-être pourriez-vous vous interroger sur le lien entre la résilience et la punition… La punition peut-elle conduire à la résilience ? Faut-il punir ceux qui font des erreurs ? Le pardon est-il un signe de résilience… ou pourrait-il être injuste ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !