Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

La mutation des menaces

 

Objectif : Échanger tes réflexions créatives sur la menace avec d’autres Philoquêteur.e.s grâce à une conversation entre menaces qui veulent muter !

Durée : 15 à 30 minutes

Matériel

  • Feuilles de papier

  • Crayons, crayons feutres, gomme à effacer

Instructions

Certaines choses sont menaçantes : elle ont l’air méchantes, elles semblent nous vouloir du mal et elles nous effraient. Mais y a-t-il une autre façon de voir les choses ? Pour le savoir, lance-toi dans cette mission bien spéciale dans laquelle tu vas repenser la menace à travers une conversation entre différentes choses menaçantes qui veulent muter et devenir meilleures !

...

  1. Crée tes personnages. Pour réaliser cette drôle de mission, tu vas devoir écrire une conversation entre trois choses généralement considérées comme menaçantes qui ne veulent plus faire de mal aux gens : une tornade, un couteau et un virus. Imagine d’abord ces choses comme des personnages, un peu comme tu l’as fait avec le concept de l’inquiétude lors de l’Étirement des idées. À quoi ressemblent-ils ? Quel genre de personnalité ont-ils ? Demande-toi aussi ce qu’ils aimeraient faire pour ne plus être des menaces : la tornade veut-elle simplement devenir le tourbillon de l’eau dans la machine à laver ? Le couteau veut-il uniquement servir à cuisiner les plats d’un grand chef ? Le virus veut-il plus que tout aider les gens à travers la virothérapie ?

  2. Écris la conversation. Sur une feuille de papier, écris la conversation qui a lieu entre les trois personnages. Rappelle-toi : même si on les voit comme menaçantes, ces trois choses ne veulent plus faire de mal aux gens. Que peuvent dire les personnages pour expliquer qu’ils sont peut-être dangereux, mais pas méchants ? Comment peuvent-ils expliquer leur nouveau projet de vie ? Quelles émotions peuvent-ils exprimer ?

  3. Réfléchis à la conversation. Réfléchis maintenant à ces quelques questions : quelque chose ou quelqu’un peut-il être menaçant sans être méchant ? Mieux comprendre quelque chose ou quelqu’un permet-il d’en avoir moins peur ? La menace n’est-elle qu’une question de point de vue ? Écris tes idées sur la feuille puis prends une photo et envoie-la avec ton prénom et ton âge à ipcj@philo.umontreal.ca pour que nous puissions partager ta position avec les autres Philoquêteur.e.s !

...

Bonus : Imagine que les trois personnages se retrouvent un an plus tard, chacun ayant commencé sa nouvelle vie. Ils ne sont plus des menaces, mais jouent maintenant un rôle positif dans le monde ! Écris la conversation de leurs retrouvailles. Puis pense aux questions suivantes : est-il possible de changer qui on est ? Tout le monde devrait-il avoir le droit à une deuxième chance ? Devrait-on aider les gens à devenir de meilleures personnes ?

Cette bande dessinée est reproduite avec permission des chroniques philo de notre partenaire communautaire, le magazine Les Débrouillards. Elle a été produite en collaboration avec l’équipe de l’Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse.

 

Trucs pour tout-petits : Si tu préfères, tu peux dessiner la rencontre de la tornade, du couteau et du virus sur une feuille de papier. N’oublie pas qu’il faut imaginer que ce sont des personnages vivants dans cette histoire ! Au lieu d’écrire toute leur conversation, tu peux l’imaginer dans ta tête : que se disent-ils ? Pose-toi aussi ces quelques questions : penses-tu qu’il soit possible de faire du mal aux autres sans être méchant ? Peut-on être méchant sans faire exprès ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Peut-on arrêter d’être méchant… ou le devenir ?
Adaptation pour adosPour pousser plus loin tes réflexions, choisis un mot qui est parfois employé comme une insulte, mais qui n’est pas forcément insultant. Un mot peut-il être menaçant ? Si oui, devrait-on faire muter ce mot pour qu’il devienne moins menaçant en interdisant certains sens du mot et en promouvant d’autres ? Le sens des mots est-il fixé ? Peut-être que la censure peut parfois être acceptable...

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !