Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

La paresse de la parole

 

Objectif : Explorer toutes les façons de communiquer sans parler !

Durée : 30 à 75 minutes

Matériel

  • Une famille volontaire

Instructions

  1. Prépare la révolution. Pour révolutionner votre repas ce soir, propose aux membres de ta famille de manger votre repas… sans parler ! Vous souffrez en effet d’une paresse de la parole particulièrement prononcée. Vous avez donc le droit de communiquer autant que vous voulez, mais sans utiliser de mots. Si les membres de ta famille ne veulent pas se prêter au jeu, pas de problème ! Toi tu peux quand même communiquer sans parler pendant la durée du repas !

  2. Mène la révolution. Dégustez votre repas sans parler en prenant le temps d’observer les sensations que cela produit.

  3. Réfléchis à la révolution. À la fin de ce repas révolutionnaire, vous pouvez retrouver la parole et discuter des questions suivantes : qu’est-ce qui change quand on est trop paresseux pour parler ? Qu’est-ce que ça veut dire exactement d’être paresseux.se ? La paresse est-elle toujours une mauvaise chose ? À quoi le monde ressemblerait-il si tout le monde était paresseux ?

    ...

Bonus : Si vous restez sur votre faim, voici encore quelques questions croustillantes à déguster ensemble : communique-t-on moins bien sans parler ? Peut-on se passer de la parole ? Peut-on penser sans parole ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Peut-être que la langue que l’on parle influence notre façon de penser... mais la parole peut-elle être dangereuse ?

Trucs pour tout-petits : Pour profiter au maximum de ce jeu, tu peux essayer de faire les cinq choses suivantes, toujours sans parler :

  • Demander qu’on te passe quelque chose qui est sur la table
  • Demander qu’on te passe quelque chose qui est dans une autre pièce (sans te lever)
  • Raconter quelque chose qui t’est arrivé aujourd’hui
  • Demander à quelqu’un ce qu’il ou elle pense de quelque chose
  • Expliquer ce que tu aimerais faire demain
Adaptation pour adosSi réfléchir à un seul concept est déjà toute une aventure, c’est souvent à la croisée de plusieurs concepts qu’on trouve les meilleures idées ! Ensemble, reliez la paresse à l’ennui en vous posant les questions suivantes : si on s’ennuie, est-ce parce qu’on est paresseux ? L’ennui peut-il apporter une solution à la paresse ? Les personnes paresseuses sont-elles forcément ennuyantes ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !