Passer au contenu

/ Institut Philosophie Citoyenneté Jeunesse

Je donne

Rechercher

Le service des objets de sécurité

  

ObjectifFaire briller tes points de vue sur la sécurité en faisant le numéro du SOS — Service des Objets de Sécurité !

Durée : 30 à 60 minutes

Matériel : 

  • Ton imagination
  • Des objets de sécurité
  • Feuilles de papier et crayons

Instructions :

Quels objets du quotidien nous protègent vaillamment de dangers insoupçonnés ? La chaise qui nous empêche de tomber ? Les chaussettes qui nous réchauffent les pieds ? La mitaine de cuisine qui nous permet de ne pas nous brûler ? Dans cette activité, ta mission est d’imaginer le SOS — Service des Objets de Sécurité qui répondra aux appels de tes proches pour les mettre en garde contre les dangers domestiques et les encourager à agir de façon sécuritaire.

...

  1. Imagine ton spectacle. Le SOS donne ses avertissements sous la forme d’histoires tragi-comiques, c’est-à-dire d’histoires amusantes où une personne n’a pas utilisé l’objet nécessaire pour faire quelque chose et se retrouve donc dans une situation faussement grave. Choisis au moins trois objets qui nous aident dans nos vies et pour chacun, écris une petite histoire amusante que cet objet racontera au téléphone pour avertir le public du danger si on oublie de l’utiliser. Ces objets répondront au téléphone chacun à leur tour pour raconter leur histoire de mise en garde !

    • Inspiration : Voici un exemple de mise en garde amusante pour t’inspirer. Tu remarqueras que l’histoire est écrite à la manière d’un poème ou d’un slam pour donner un certain style à la performance !

      « SOS, Service des objets de sécurité, ici Tablier ! Comment puis-je vous aider ? 
      Vous aimeriez que je vous avertisse sur les dangers d’une cuisson non-protégée ?
      Eh bien,
      Laissez-moi vous conter la tragédie d’un garçon nommé Julien. 
      Julien aimait la vie, le hockey, les repas du midi. 
      Mais surtout, Julien aimait sa Mamie. 
      À Noël, sa Mamie lui dit : “Tu es si gentil,  Julien, 
      que j’ai décidé de t’offrir un chandail fait de mes mains. 
      Mets-le. Regarde, il te va si bien !” 
      Julien, lui, avait beau aimer les moutons, 
      leur laine lui grattait un peu le menton. 
      Mais il aimait tant sa Mamie
      que le chandail, il le mit.
      Elle était ravie.
      Alors lui aussi.
      Mais vint le repas du midi
      et avec lui la tragédie.
      Porté par un élan de générosité,
      Julien dit : “Mamie ne te fatigue pas,
      je m’occupe des légumes sautés !”
      C’est là que l’impossible arriva : 
      une rondelle de courgette rebelle fit un salto arrière 
      projetant, hélas,
      un feu d’artifice d’huile extra grasse
      sur le chandail tout juste offert.
      Les larmes de Julien n’y purent rien changer.
      Le chandail était taché.
      La morale de cette épopée ?
      Quand il est question de sécurité, on a toujours besoin d’un tablier !  »

  2. Prépare ton spectacle. Mets en place la scène qui convient pour donner ce spectacle. Tu peux peut-être installer une table avec un téléphone, comme le bureau d’un.e réceptionniste. Assure-toi d’avoir les objets de sécurité que tu vas présenter. Quand ce sera le tour d’un objet de répondre, tu pourras le poser bien en vue sur la table, ou même, si tu en as envie, l’utiliser comme une marionnette en lui faisant décrocher le téléphone et agir comme s’il était vivant !
  3. Présente ton spectacle. Quand tout est prêt pour la grande représentation, invite tes proches à s'installer pour assister à ton spectacle. Préviens-les que c’est un spectacle interactif : ils.elles devront participer en faisant semblant de composer un numéro et d’appeler le SOS. Ensuite, c’est à toi de répondre avec un des objets et sa mise en garde !
  4. Réfléchis à ton spectacle. Est-ce que c’était facile ou difficile de mettre en scène les objets de sécurité ? Avec les membres de ton public, réfléchissez ensemble aux choses qui te permettent de te sentir en sécurité et à ces quelques questions : existe-t-il différentes formes de sécurité ? La technologie nous rend-elle toujours plus en sécurité ? Avoir plus de sécurité est-il toujours une bonne chose ? Peut-être qu’il y a des choses qui sont encore plus importantes que la sécurité...

...

Bonus : En improvisant avec ton public, imaginez maintenant que vous appelez le service inverse : la LOR — Ligne des Objets du Risque ! Les objets qui répondent à ce numéro sont des objets qui aident les gens à prendre des risques en racontant chacun une histoire où une personne n’a pas osé prendre un risque, pour vous mettre en garde contre trop de sécurité ! Certains risques sont-ils nécessaires ? Est-il vrai que « qui risque rien n’a rien » ? Qui décide de ce qui est trop risqué ?

Trucs pour tout-petits : Si tu préfères, au lieu d’inventer plusieurs histoires entières, tu peux simplement choisir trois objets de la vie de tous les jours qui nous permettent d’être en sécurité et imaginer le message que chacun d’eux veut exprimer à ton public. C’est un peu comme une annonce de sécurité que tu peux rendre plus amusante. Par exemple, un aspirateur qui dirait : « N’oubliez pas de m’utiliser, sinon vous mangerez des galettes de poussière au déjeuner ! » Enfin, pose-toi les questions suivantes : as-tu des objets qui t’aident à te sentir en sécurité ? Peut-on des fois être en danger sans s’en rendre compte ? La sécurité est-elle la chose la plus importante de toute ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

Adaptation pour adosL’auteur de science-fiction Alain Damasio parle de « techno-cocon » pour désigner l’ensemble des technologies comme les téléphones intelligents ou les robots-aspirateurs qui nous viennent en aide et rendent nos vies très confortables… voire trop ! Le confort peut-il être dangereux ? Peut-on désirer que les choses soient difficiles ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Que pouvons-nous apprendre de l’inconfort ?

Partage ta réflexion créative en l'envoyant par courriel
Inclus des photos de tes projets et des notes de tes réflexions, ainsi que ton prénom et ton âge !